Sciences Po Paris a encouragé l'utilisation de l'écriture inclusive lors d'un examen partiel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Sciences Po
Sciences Po
©BERTRAND GUAY / AFP

Education

Sciences Po Paris a encouragé l'utilisation de l'écriture inclusive lors d'un examen partiel

Sciences Po a d'abord démenti mais plusieurs élèves ont confirmé que des points bonus avaient été attribués

"À Sciences Po Paris, des étudiants ont bien été poussés à utiliser l’écriture inclusive au cours d’un partiel. Et ce, lors des deux dernières années universitaires. Le Figaro a pu se procurer une copie de cet examen qui concerne un cours de sociologie réservé aux élèves de deuxième année de bachelor ayant choisi la majeure économie et société" raconte Le Figaro.

"Le document précise dans ses consignes que l’écriture inclusive «est encouragée» mais que «son non-usage ne sera pas pénalisé, les étudiant.e.s étrangers.ères pouvant avoir davantage de difficultés à la mettre en œuvre»«Toutefois, un demi-point ‘‘bonus’’ sera attribué à celles et ceux qui tenteront de l’utiliser».

Après avoir démenti l'information, la direction de Sciences Po, assure qu’«au niveau de la scolarité, aucune consigne en ce sens n’a jamais été adressée ni aux enseignants ni aux étudiants» pour qu'ils utilisent l'écriture inclusive

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !