Les sauveteurs du 11/09 plus touchés par le cancer | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les sauveteurs du 11/09
plus touchés par le cancer
©

Double peine

Les sauveteurs du 11/09 plus touchés par le cancer

Ils ont 10% de cancer de plus que la moyenne, et 20% de plus que les pompiers qui n'ont jamais mis les pieds sur le World Trade Center.

Les sauveteurs du 11 septembre qui ont passé des semaines, voire des mois, sur les décombres du World Trade Center ont développé 10% de cancers de plus que la population américaine, et près de 20% de plus que leurs collègues pompiers qui n'ont pas participé aux opérations. C'est le résultat de la première étude médicale de grande ampleur sur le sujet, publiée dans le journal spécialisé The Lancet

A l'image de Ray Pfeifer, ce pompier atteint d'un cancer des reins avec des métastases osseuses, les sauveteurs du 11 septembre se sont rendus compte ces dernières années que nombre d'entre eux étaient touchés par des cancers. Ils ont été exposés pendant des semaines à des substances et poussières cancérigènes sur les ruines des Twin Towers. 

D'autres experts estiment que ces 38 cas de cancer supérieurs à la moyenne, parmi 9 000 sauveteurs, sont un échantillon encore un peu trop limitépour en tirer des conclusions immédiatement. Les familles de pompiers disparus, elles, ne se font aucune illusion sur l'existence d'un lien de causalité.

 

Lu sur CBS

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !