Nicolas Sarkozy veut moins de normes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Nicolas Sarkozy veut moins de normes
©

Campagne

Nicolas Sarkozy veut moins de normes

Sur M6 dimanche soir Nicolas Sarkozy promet de supprimer certaines des normes trop nombreuses qui encadrent les activités économiques.

"Dans les cinq ans qui viennent, si les Français me font confiance, chaque fois qu'un ministre présentera une nouvelle norme, nous exigerons que deux normes anciennes soient supprimées", a déclaré Nicolas Sarkozy au cours de l'émission Capital sur M6 dimanche soir. "Je demanderai en Europe qu'on applique la même norme" a ajouté le Président-candidat.

Dans le domaine de la santé, Nicolas Sarkozy s'est, par ailleurs, déclaré favorable à une limitation des dépassements d'honoraires des médecins, mais sans donner de précision sur la limite qu'il souhaite, préférant renvoyer à de futures négociations avec les syndicats de médecins.

Il s'est aussi déclaré favorable à la Carte Vitale biométrique, avec la photo du porteur, pour lutter contre la fraude. "Nous allons donc mettre systématiquement devant les hôpitaux, à l'intérieur, une maison avec des médecins de ville qui feront l'urgence du quotidien et ça va désengorger le service d'urgence de l'hôpital" a aussi déclaré Sarkozy.

Concernant le chômage, Sarjozy propose "pour toute personne au chômage de plus de 55 ans qui serait embauchée avec un CDI ou un CDD d'au moins six mois, l'exonération à 100% permanente de charges sociales." Sur le front de l'emploi, estime-t-il, "on ne peut pas obliger les entreprises à embaucher les gens, il faut qu'il y ait une envie réciproque. La clé, c'est dans la formation". Nicolas Sarkozy veut ainsi mettre en place l'obligation, pour les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une formation, d'accepter une offre de travail.

Sur les PME, enfin, Nicolas Sarkozy entend demander "à Oséo d'avancer le Crédit d'impôt recherche pour les petites entreprises (...) Pour les PME, nous supprimerons le privilège du Trésor Public pour inciter les banques au prêt."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !