Royal drague les gaullistes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Royal drague les gaullistes
©

Ouverture

Royal drague les gaullistes

La candidate socialiste souhaite un rassemblement jusqu'à la "droite gaulliste".

Ségolène Royal s'est attaquée à un tabou du Parti socialiste dimanche soir. Invitée du journal de France 2 dimanche soir, elle s'est prononcée pour une ouverture de la gauche au centre et à une partie de la droite pour battre Nicolas Sarkozy : "D'abord les socialistes, ensuite les écologistes, l'extrême gauche, les centristes humanistes, mais aussi la droite gaulliste."

La présidente de la région Poitou-Charentes est allée jusqu'à invoquer l'héritage du général de Gaulle :

"Comme le disait le général de Gaulle, la politique, c'est se tenir droit et regarder en avant. [...] Or aujourd'hui une certaine droite a perdu cette tradition gaulliste et moi, je veux rassembler tous ceux qui veulent réussir à gauche, mais dans le rassemblement des valeurs républicaines."

L'UMP n'a pas tardé à riposter, par la voix de Xavier Bertrand : "C'est la course à l'idée la plus sotte qui soit, la course à la démagogie, à la surenchère."

Lu sur Le Monde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !