Robert Ménard : "depuis quand les pyromanes protègent des incendies ?" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Robert Ménard : "depuis quand les pyromanes protègent des incendies ?"
©Reuters

Jaloux ?

Robert Ménard : "depuis quand les pyromanes protègent des incendies ?"

Le maire de Béziers n'a pas supporté que des musulmans choisissent d'assurer la sécurité des messes de Noël dans sa ville.

Robert Ménard est furieux. En cette période de Noël, l'élu apparenté au Front national s'est offusqué, sur la page Facebook de la ville, que des musulmans aient décidé de protéger symboliquement une église de sa ville, pendant la messe de Noël. Tout comme à Lens, où le geste avait été salué par les fidèles chrétiens, des bénévoles musulmans avaient décidé de rester près des églises, en forme de solidarité. "Ainsi donc la messe de Noël à l'Eglise de La Devèze s'est tenue sous la prétendue "protection" d'un groupe de musulmans ?" s'interroge la mairie de Bézier. "Ainsi donc ce même groupe s'est rendu ensuite à la cathédrale pour se livrer aux mêmes simagrées médiatiques ? Ainsi donc ce groupe de musulmans était dirigé par deux activistes connus pour leur engagement fondamentaliste et anti-israélien ? Dans quel pays vit-on ? Où est passée la France ? Que fait, que dit l'Etat ? Le Préfet ?" En fait, c'est sa fameuse "garde biterroise" refusée par l’exécutif qui apparaît en creux. "Un Etat si prompt à réagir pour empêcher la mise en place de la Garde Biterroise mais bien silencieux lorsqu'il s'agit d'une 'garde musulmane'" se plaint-il. "Une garde musulmane "protégeant" une église catholique. Contre qui ? Des hordes de moines bouddhistes ? Des chamans sibériens ? (…) Depuis quand les pyromanes protègent des incendies ?" Robert Ménard s'est, par la suite, de nouveau largement épanché sur le sujet sur Twitter.

Lu sur le HuffPost

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !