Quand un Républicain se ridiculise en direct | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Quand un Républicain 
se ridiculise en direct
©

USA

Quand un Républicain se ridiculise en direct

"Oops", s'est excusé Rick Perry, victime d'un trou de mémoire.

La gaffe pourrait bien sonner la fin de la candidature de Rick Perry à la présidence américaine, selon les observateurs. Interrogé, lors d'un débat télévisé des Républicains, mercredi 9 novembre, sur les trois agences gouvernementales qu'il entendait supprimer s'il était élu en 2012, le Républicain Rick Perry n'a pu en citer que deux.

Le candidat tente d'abord de s'en sortir par des boutades, puis s'emmêle les pinceaux pendant près d'une minute, lorsque l'animateur du débat le relance très sérieusement. "Pouvez-vous citer la troisième ? " "Je ne peux pas, désolé, oops", admet-il. 

"Son 'ooops' a réveillé une twitosphére qui commençait à s’endormir, le hashtag #oops est devenu instantanément populaire", écrit la journaliste Fabienne Sintes sur son blog.

Voir la vidéo :

Lu sur France Bleu

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !