Plus riche on est, moins vite on vieillit | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Plus riche on est, 
moins vite on vieillit
©

Injustice

Plus riche on est, moins vite on vieillit

Une étude britannique vient de démontrer que les riches vieilliraient moins vite que les classes moyennes.

C’est Le London College University qui publie cette étude. Les chercheurs ont comparé 450 ADN d’employés de bureau et se sont aperçus que ceux qui avaient un niveau d’études élevé étaient mieux fournis en télomères (les télomères sont les extrémités des chromosomes impliquées dans le vieillissement des cellules, et donc dans la durée de vie).

Andrew Steptoe, le principal auteur de cette étude, explique que les cellules des personnes de statut social peu élevé vieillissent plus rapidement.

Il affirme que les enfants de parents financièrement aisés bénéficient de bonnes conditions de vie bien avant leur entrée à l’université et que cela contribue à un vieillissement plus lent de leurs cellules.

Pour être clair, les télomères sont des enveloppes protectrices autour de l’ADN. Un télomère long est un signe de jeunesse biologique et signifie une meilleure santé. Il semble que les télomères des riches soient plus nombreux et plus longs donc que ceux de classes sociales moins favorisées.

En résumé, plus on est riche, plus on vit vieux. Parents, pour aider vos enfants à vivre longtemps, commencez à mettre un peu d’argent de côté !…

Lu sur Buisness Insider

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !