Retraites : Matignon n'engagera pas de nouvelle réforme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Retraites : Matignon n'engagera pas de nouvelle réforme
©

Couac

Retraites : Matignon n'engagera pas de nouvelle réforme

Mardi, le ministre du Travail a évoqué la possibilité d'allonger la durée de cotisation des retraites. Une annonce immédiatement démentie par Matignon.

Les retraites, un sujet délicat pour le gouvernement qui a engendré un nouveau couac. L'entourage du Premier ministre a tenté d'éteindre rapidement mardi soir l'incendie déclenché dans la journée par le ministre du Travail. "Il n'est pas question de mettre en chantier une nouvelle réforme des retraites", scande-t-on du côté de Matignon. Une réponse cinglante après les déclarations de François Rebsamen qui assurait que le gouvernement, sans toucher à l'âge de départ à la retraite, pourrait envisager un allongement de la durée de cotisation pour toucher une pension à taux plein.

Dans la soirée, les proches de Manuel Valls ont été clairs : "On sort d'une réforme des retraites qui a été votée il y a moins d'un an, qui assure un retour à l'équilibre du régime des retraites à l'horizon 2025 et le maintien de cet équilibre jusqu'à 2060." "Tout s'enflamme à partir de rien", poursuit cette source.

Plus tôt dans la journée, le ministre du Travail, invité par France 3 se réjouissait du travail accompli par le gouvernement sur ce dossier. "Il n'est pas question de baisser le niveau des pensions. La légère augmentation des cotisations que nous avons faite assure aujourd'hui jusqu'à l'horizon 2023-2025 le système des retraites françaises. Donc, c'est une bonne nouvelle pour tous les retraités", a ainsi expliqué François Rebsamen.

Avant de poursuivre : "S'il faut, progressivement, c'est d'ailleurs prévu dans la loi Ayrault, allonger la durée de cotisation, et bien nous le ferons puisqu'il est normal que quand l'espérance de vie s'allonge, on allonge proportionnellement les durées de cotisations", développe le ministre du Travail, se basant sur une recommandation de la Cour des comptes pour sauver les retraites complémentaires.

Tour à tour, les membres de la majorité ont réagi pour nuancer les propos de François Rebsamen. Interrogée dans les couloirs de l'Assemblée, Marisol Touraine a précisé "rien d'autre" n'était prévu" pour allonger la durée de cotisation. "Il n’y aura pas de nouvelle réforme des retraites et il n’y a pas d’autre mesure pour notre système de retraite que celle que j’ai fait voter au début de cette année", a martelé mercredi matin sur France 2 la ministre des Affaires sociales et de la Santé.

Lu sur L'Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !