Remaniement : les rumeurs font "sourire" Jean-Marc Ayrault | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Remaniement : les rumeurs font "sourire" Jean-Marc Ayrault
©Reuters

Pas inquiet pour un sou

Remaniement : les rumeurs font "sourire" Jean-Marc Ayrault

Jeudi, le Premier ministre a renvoyé "les spéculations au bon sens" au sujet des rumeurs insistantes sur son prochain départ de Matignon.

La question d'un éventuel remaniement gouvernemental refait surface depuis quelques jours. En effet, ce lundi, le quotidien libéral L'Opinion indique que François Hollande aurait décidé de changer de Premier ministre, et ce dès le mois de mars. Selon ce média, le chef de l'Etat songerait à Claude Bartolone pour le poste. Mais qu'en pense Jean-Marc Ayrault, l'actuel chef du gouvernement ? Invité ce jeudi de France Info, il a assuré à propos de ces rumeurs : "ça me fait sourire". Il a aussi tenu à renvoyer "les spéculations au bon sens". 

Faire taire les critiques et continuer à avancer, tel est le credo de Jean-Marc Ayrault. "Le président m'a confié une mission. La mission qui est la mienne, c'est de mobiliser le gouvernement : il est mobilisé. Mobiliser les partenaires sociaux : ils se mobilisent, ce n'est pas sans difficulté, sans conflit mais ils veulent réussir et ils vont réussir. Et puis il y a le parlement : c'est mon travail".

Et le Premier ministre de poursuivre : "Le moment va venir où, lorsque nous aurons bouclé le pacte (de responsabilité, NDLR), lorsque nous aurons également arrêté les mesures d'économies nécessaires, les 50 milliards de dépenses - parce qu'il ne s'agit plus de prélever de l'argent aux Français, pas d'impôt supplémentaire -, l'Assemblée nationale se prononcera par un vote de confiance. La confiance se mérite, se construit, j'y travaille tous les jours".

"Je vis cela avec sérénité, je ne suis pas le seul dans cette situation, tous les chefs de gouvernement en Europe sont dans la même situation", a conclu Jean-Marc Ayrault, recommandant de "ne pas perdre un seul instant dans des spéculations mais de se concentrer sur l'action".

lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !