Réforme des retraites : les propositions sur rapport Moreau risquent de faire polémique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Réforme des retraites : les propositions sur rapport Moreau risquent de faire polémique
©Reuters

Big Bang

Réforme des retraites : les propositions sur rapport Moreau risquent de faire polémique

Le Figaro dévoile en avant-première une série de mesures détonantes : augmentation des impôts pour les retraités, allongement de la durée de cotisation, augmentation des charges patronales...

Le rapport de la commission Moreau sur la réforme des retraites sera remis la semaine prochaine au gouvernement. Mais en avant-première, le Figaro a eu accès au contenu du document, qui propose une série de mesures explosives. Des sources syndicales ont pris connaissance du document et ont transmis les informations au Figaro.

Pour contenir les déficits, chacun soit être mis à contribution selon la rapport dirigé par Yannick Moreau : les retraités, mais aussi les entreprises et les actifs, dont les fonctionnaires.

Les retraités d'abord subiraient une suppression de l'exonération d'impôt de 10% pour frais professionnels dont ils bénéficient comme les salariés de manière injustifiée. Le texte envisage aussi la fiscalisation des pensions majorées de 10% pour les parents de trois enfants et plus. Enfin, le taux réduit de CSG des retraités aisés pourrait être aligné sur celui des actifs. Ces mesures ne seraient pas forcément cumulatives.

Yannick Moreau souhaite aussi que les actifs travaillent davantage. Quelles solutions ? Si un report de l'âge légal de retraite semble peu en phase avec les orientations du gouvernement et les annonces déjà faites, en revanche un allongement de la durée de cotisation pour prétendre à une retraite à taux plein semble emporter les faveurs de la commission sur l'avenir des retraites

Le rapport envisage aussi de réduire les inégalités entre salariés du privé et fonctionnaires. Il propose que les pensions de ces derniers soient calculées sur leur salaire des 10 dernières années, et non plus des six derniers mois. Une mesure qui risque de ne pas être au gout des syndicats de fonctionnaires. Mais le Medef va lui aussi certainement bondir : les charges patronales ne sont pas épargnées. Pour augmenter les recettes, le rapport propose une hausse de 0,3% de la cotisation patronale déplafonnée, qui augmenterait ainsi de 1,6% à 1,9%.


Replay - Hondelatte Dimanche - Retraite : tous au même régime ? by Numéro 23

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !