Qui sont les quatre victimes de l'attentat de Strasbourg ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Terrorisme
Qui sont les quatre victimes de l'attentat de Strasbourg ?
©FREDERICK FLORIN / AFP

Victimes innocentes

Qui sont les quatre victimes de l'attentat de Strasbourg ?

Le bilan de l’attentat de Strasbourg vient de s’alourdir ce vendredi 14 décembre. Les identités des premières victimes ont été dévoilées.

Une quatrième victime de l’attentat de Strasbourg est décédée ce vendredi selon des précisions du parquet de Paris. Cette quatrième victime était en urgence absolue, dans un état qualifié de critique. Il s'agissait d'un journaliste italien, Antonio Megalizzi, âgé de 28 ans. Une cinquième personne se trouve en état de mort cérébrale. 

Onze autres personnes ont été blessées. Quatre étaient toujours hospitalisées vendredi matin.

Le principal suspect de l'attque, Chérif Chekatt, a été abattu par des policiers, dans la soirée de jeudi à Strasbourg. 

Selon les informations de France 3 Grand Est, un homme de nationalité thaïlandaise, né en 1973, est l'une des victimes de la fusillade. Cet homme a été tué par balle rue des Moulins par Chérief Chekatt, d'après des précisions de la chaîne. Selon le journal anglophone Bangkok Post, la victime du nom de Anupong Suebsaman, se promenait avec sa compagne dans le marché de Noël. Selon le quotidien anglophone, le couple était arrivée dans l’Hexagone la veille du drame. Anupong Suebsaman  a succombé à ses blessures. 

Une autre victime a pu être identifiée depuis le drame. Il s’agit, selon France 3, de Kamal Naghchband, un garagiste strasbourgeois. Cet homme âgé de 45 ans était d’origine afghane. Il a été pris pour cible par Chérif Chekatt au niveau de la rue des Grandes Arcades. Il était accompagné de sa femme et de ses trois enfants au moment du drame. 

D'après France 3, une autre victime a été identifiée. Un Strasbourgeois a été tué à la sortie d’un restaurant. Pascal Verdenne était un ancien employé de banque. Sa femme et son fils se trouvaient encore dans l’établissement au moment du drame. 

Emmanuel Macron et Edouard Philippe vont se rendre à Strasbourg ce vendredi afin de rendre hommage aux victimes, à leurs familles et aux forces de l'ordre. 

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !