Le PS conciliant avec Guérini | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le PS conciliant avec Guérini
©

Marseille Connection

Le PS conciliant avec Guérini

La commission d'enquête du parti ne préconise qu'une rénovation complète de l'organisation de la fédération des Bouches-du-Rhône.

Ni tutelle, ni mises à l'écart... Le rapport de la commission interne du PS sur la fédération des Bouches-du-Rhône reste très "diplomatique" et n'engage aucune sanction ; simplement quelques recommandations.

Cette enquête faisait suite aux graves accusations portées par Arnaud Montebourg contre Jean-Noël Guérini. Le député de Saône-et-Loire fustigeait, dans une lettre de décembre dernier adressée à Martine Aubry, un "système féodal reposant sur l'intimidation et la peur".

La commission présidée par l'ancien ministre Alain Richard a estimé qu'il n'y avait pas de "manquement grave et généralisé aux statuts du PS aujourd'hui en vigueur". Les rapporteurs pointent certaines critiques mais ne préconisent qu'un simple "contrat de rénovation". Celui-ci prévoit notamment la réduction de la taille des sections, de nouvelles modalités pour les scrutins internes ou encore une nouvelle élection à la tête de la fédération.

Le rapport a été adoptée par 27 voix contre 26 ; Arnaud Montebourg a voté contre. Le collectif de militants socialistes "Renouveau PS 13" explique ses regrets: "Le rapport masque l'évidence d'un système organisé. Ainsi, malgré les déviances soigneusement égrenées, le parti pris est de les adoucir et de ne pas les agréger pour les considérer comme un système clientéliste".

La puissante fédération socialiste des Bouches-du-Rhône compte 9 000 adhérents.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !