PS : Aubry donnera un nom "la semaine prochaine" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Martine Aubry prépare la "suite"
Martine Aubry prépare la "suite"
©

Succession

PS : Aubry donnera un nom "la semaine prochaine"

Invitée sur RTL ce vendredi, Martine Aubry a indiqué qu'elle annoncerait "la semaine prochaine" le nom du candidat à sa succession, après en avoir discuté avec Jean-Marc Ayrault.

Le suspense va bientôt s'arrêter. Mais y-a-t-il vraiment un suspense pour la succession de Martine Aubry à la tête du PS ? En tout cas, la première secrétaire du parti socialiste a affirmé ce vendredi sur RTL qu'elle annoncerait "la semaine prochaine" le nom du candidat à sa succession. Mais ce choix, la maire de Lille ne le fera pas seule. Elle le fera "en discutant avec le Premier ministre, nous allons annoncer (...) une tête de liste" à la motion générale qu'ils soutiendront tous deux en vue du Congrès de Toulouse fin octobre. Cette tête de liste représentera donc leur candidat pour le poste du premier secrétaire.

D'après ce qu'elle a indiqué ce vendredi, elle et le Premier ministre sont d'accord depuis juillet, sur une "contribution" commune. "On a un texte d'orientation. Nous allons décider d'une tête de liste qui sera notre candidat", a-t-elle précisé. Des scrutins sont prévus dans les sections socialistes les 11 et 18 octobre, "devant le vote des militants bien évidemment!". Martine Aubry va donc choisir en quelque sorte son candidat. Une "équipe" autour de lui sera elle aussi constituée. L'objectif : "accompagner et épauler le gouvernement et le président" et de "préparer l'avenir, les nouvelles idées et les nouvelles équipes". Les motions seront ensuite entérinées lors d'un conseil national du PS le 12 septembre. Le Congrès aura lieu du 26 au 28 octobre.

Il sera alors temps pour Martine Aubry, de tirer sa révérence. Après cela,  "j'aurai laissé le parti dans de bonnes mains et sur de bons rails", conclut la maire de Lille.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !