Prime de 200 euros pour les salariés du groupe breton Cooperl (7.400 personnes) s'ils sont vaccinés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Vaccination aux USA
Vaccination aux USA
©Mark Lennihan / POOL / AFP

Coronavirus

Prime de 200 euros pour les salariés du groupe breton Cooperl (7.400 personnes) s'ils sont vaccinés

Cette mesure s'applique aussi aux intérimaires qui travaillent pour ce leader de la filière porcine

Une récompense financière convaincra-t-elle les Français hésitants ou récalcitrants de se faire vacciner contre le Covid-19 ? Expérimentée depuis plusieurs mois aux Etats-Unis, cette pratique fait son apparition en France constate Le Monde.

Face à la quatrième vague de la pandémie, l’abattoir Cooperl, leader français de la filière porcine, a décidé fin juillet de verser une prime de 200 euros à ses salariés et intérimaires volontaires, faisant état d’une vaccination complète précise Le Monde.

De l’autre côté de l’Atlantique, plusieurs grands groupes ont déjà mis en place des politiques incitatives, avec des montants de prime très variables selon les secteurs d’activité. Le géant américain de la gestion d’actifs Vanguard, rival du leader mondial BlackRock, vient en effet de proposer une récompense de 1 000 dollars. Les quelque 16 500 employés américains qui y sont éligibles devront présenter une preuve de vaccination avant le 1er octobre ajoute Le Monde.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !