Primaire UMP : Juppé battrait Sarkozy au second tour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Primaire UMP : Juppé battrait Sarkozy au second tour
©

Bataille au centre

Primaire UMP : Juppé battrait Sarkozy au second tour

Le maire de Bordeaux devancerait nettement l’ex-président au second tour de la primaire UMP avec 55% des votes, selon un sondage Odoxa pour Le Parisien publié dimanche.

A un an et demi de la primaire de la droite et du centre, qui se tiendra les 20 et 27 novembre 2016, Alain Juppé pourrait ravir à Nicolas Sarkozy sa position de favori. Selon un sondage Odoxa pour Le Parisien, le maire de Bordeaux et l'ancien président seraient au coude-à-coude au premier tour de la primaire, avec 39% chacun. Bruno Le Maire serait le troisième homme (12%), loin devant François Fillon (5%).

La surprise du sondage, qui a ciblé les personnes se déclarant prêtes à aller voter à la primaire UMP, vient surtout du second tour : Alain Juppé devance nettement Nicolas Sarkozy avec 55 % contre 45 % des intentions de vote.

"C’est un incroyable retournement en quelques mois, commente Gaël Sliman, d’Odoxa. Mais attention, Juppé doit clairement son avance aux électeurs du centre (80/20 face à Sarkozy auprès des sympathisants UDI), plus qu’à ceux de l’UMP, auprès desquels Sarkozy conserve une avance sensible (58 % contre 42 %), même si elle diminue".

Autre enseignements du sondage : si la présidentielle avait lieu dimanche prochain, François Hollande ne serait pas au second tour, quelle que soit la candidature UMP (même compte tenu des marges d’erreur inhérentes au sondage, de + ou - 5 points). Il serait distancé par Marine Le Pen. Cette dernière serait nettement en tête face à Sarkozy (30 % contre 25 %), mais devancée de trois points par Juppé.

Au second tour, Juppé devancerait largement la candidate FN (67 % contre 33 %). Nicolas Sarkozy l'emporterait avec un 59/41 %.

 

Lu dans Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !