Primaire de la droite et du centre : Christian Jacob annonce qu'il soutiendra Nicolas Sarkozy | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Primaire de la droite et du centre : Christian Jacob annonce qu'il soutiendra Nicolas Sarkozy
©Reuters

Allégeance

Primaire de la droite et du centre : Christian Jacob annonce qu'il soutiendra Nicolas Sarkozy

"Aujourd’hui, il est l’homme de la situation, le centre de gravité de la droite" estime le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale.

Si Nicolas Sarkozy n'est officiellement pas encore candidat à la primaire de la droite et du centre (même si le suspens devrait être levé ce jeudi, lors du meeting prévu à Château-Renard), certaines personnalités du monde politique commencent déjà à lui apporter leur soutien. C'est le cas de Christian Jacob par exemple, qui a justifié son choix au micro d'Europe 1 ce lundi matin.

"J’appelle sa candidature de mes vœux, et je pense qu’ils seront exaucés dans les 72 heures qui viennent", a lancé le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale. "J’appelle à sa candidature, et je le soutiendrai dès qu’il le sera. Je pense que Nicolas Sarkozy a l'expérience, le tempérament, le sang-froid, la capacité à décider et l’énergie pour être candidat à la présidence de la République, et donc gagner les primaires". Puis d'ajouter : "Il a démontré sa capacité d’écoute et de rassemblement de notre famille politique, il a su reconnaître les différences des uns et des autres. Aujourd’hui, il est l’homme de la situation, le centre de gravité de la droite".

Le député de Seine-et-Marne salue également le poids international de l'actuel patron des Républicains, une stature importante en périodes de menaces. "Face au terrorisme, il est celui qui peut rassembler la communauté internationale" estime Christian Jacob, chiraquien historique, qui n'a pas toujours été tendre avec Nicolas Sarkozy. "Nos chemins se sont séparés au moment de Chirac/Balladur. Aujourd’hui je travaille régulièrement avec lui et, encore une fois, il est celui qui a la qualité dans la situation actuelle."

Ce soutien ne fait pas les affaires du candidat Jean-François Copé, les deux homes étant très proches. Mais point de rupture à l'horizon selon Christian Jacob "Il sait depuis le début que je ne serai pas de cette aventure, ce qui ne nous empêche pas de travailler ensemble".

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !