Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Un de plus

Primaire de droite : au tour de Geoffroy Didier d’annoncer sa candidature

Le vice-président (LR) de la région Ile-de-France, proche de Brice Hortefeux, allonge donc la liste des prétendants.

Surprise ! Alors que Nicolas Sarkozy n’a toujours pas annoncé sa candidature pour la primaire de droite, c’est un de ses ex-lieutenants qui le prend de vitesse. Geoffroy Didier, bientôt 40 ans, a déclaré à Direct Matin son intention de proposer sa candidature. ‘’Je suis candidat à la primaire de la droite pour proposer une manière neuve d’être et de faire, un retour aux sources de l'engagement par l'écoute, le respect, le mérite et le bon sens’’ souligne le vice-président de la région Ile-de-France, proche de Brice Hortefeux.
 

Fondateur de la Droite forte, il estime avoir une carte à jouer et n’est pas tendre avec ses rivaux. ‘’Tous les autres candidats ont un point commun : ils sont tous sortants’’ souligne-t-il. ‘’Ils ont tous déjà gouverné et la France ne va pas bien pour autant. Dans mes nombreux déplacements, j’ai vu que les Français ressentent l’urgence d’une relève.’’
 

Et pour se faire entendre, il promet de remettre l’école, le travail et la sécurité au cœur des affaires. ‘’Pour transmettre au plus tôt les fondamentaux, dont la lecture, assurer l’égalité des chances, je rendrai obligatoire l’école maternelle dès 3 ans’’ affirme-t-il. ‘’Pour que le travail rapporte toujours plus que l’inactivité, l’ensemble des allocations ne devra jamais excéder 75 % du Smic. Parce que les menaces sont multiples, je veux renforcer l’armée, les moyens de la police, de la gendarmerie et de la justice.’’

 

Reste que le jeune ambitieux doit recueillir les fameux parrainages. Et ce ne sera pas une mince affaire. ‘’Les parlementaires sauront reconnaître ceux qui méritent d’être soutenus et ceux qui ne le méritent pas’’ assume-t-il.

Surprise ! Alors que Nicolas Sarkozy n’a toujours pas annoncé sa candidature pour la primaire de droite, c’est un de ses ex-lieutenants qui le prend de vitesse. Geoffroy Didier, bientôt 40 ans, a déclaré à Direct Matin son intention de proposer sa candidature. ‘’Je suis candidat à la primaire de la droite pour proposer une manière neuve d’être et de faire, un retour aux sources de l'engagement par l'écoute, le respect, le mérite et le bon sens’’ souligne le vice-président de la région Ile-de-France, proche de Brice Hortefeux.

Fondateur de la Droite forte, il estime avoir une carte à jouer et n’est pas tendre avec ses rivaux. ‘’Tous les autres candidats ont un point commun : ils sont tous sortants’’ souligne-t-il. ‘’Ils ont tous déjà gouverné et la France ne va pas bien pour autant. Dans mes nombreux déplacements, j’ai vu que les Français ressentent l’urgence d’une relève.’’

Et pour se faire entendre, il promet de remettre l’école, le travail et la sécurité au cœur des affaires. ‘’Pour transmettre au plus tôt les fondamentaux, dont la lecture, assurer l’égalité des chances, je rendrai obligatoire l’école maternelle dès 3 ans’’ affirme-t-il. ‘’Pour que le travail rapporte toujours plus que l’inactivité, l’ensemble des allocations ne devra jamais excéder 75 % du Smic. Parce que les menaces sont multiples, je veux renforcer l’armée, les moyens de la police, de la gendarmerie et de la justice.’’

Reste que le jeune ambitieux doit recueillir les fameux parrainages. Et ce ne sera pas une mince affaire. ‘’Les parlementaires sauront reconnaître ceux qui méritent d’être soutenus et ceux qui ne le méritent pas’’ assume-t-il.

Lu sur Direct Matin
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.