Primaire : François Fillon en tête du premier sondage pour le second tour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Primaire : François Fillon en tête du premier sondage pour le second tour
©capture écran France 2

Tapis rouge

Primaire : François Fillon en tête du premier sondage pour le second tour

L'homme de la Sarthe est crédité de 56% d'intentions de vote parmi ceux ayant voté au premier tour de la primaire.

François Fillon arrive en tête des intentions de vote pour le second tour de la primaire de la droite et du centre, avec 56%, dans un sondage OpinionWay réalisé auprès des personnes ayant voté au premier tour. Alain Juppé a donc 44% parmi ceux qui expriment une intention de vote. A noter que 18% n'expriment pas d'intention de vote, ce qui montre que les résultats pourraient encore changer, sans compter que l'électorat de dimanche prochain pourrait être différent de celui du premier tour.

On assiste à un beau report des voix sur François Fillon. 67% de ceux ayant voté pour Nicolas Sarkozy voteraient pour François Fillon, contre 31% qui n'expriment pas d'intention et seulement 2% pour Alain Juppé, un résultat conforme à la fois au soutien de Nicolas Sarkozy pour François Fillon et aux lignes politiques des trois hommes. 

François Fillon est largement en tête chez les sympathisants LR (61%, contre 24% pour Alain Juppé), mais le maire de Bordeaux est en tête chez les sympathisants de gauche (79% contre seulement 3%), du centre (64% contre 31%) et, peut être étonnamment, du Front national (53% contre 33%). 

Un sondage qui ne peut pas faire du mal aux fillonistes, même si les résultats du premier tour et l'actualité politique en général mènent désormais à se méfier fortement des sondages et des pronostics. 

A LIRE AUSSI : François Fillon engrange les soutiens et est favori du second tour de la primaire

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !