Présidentielles 2017 : la stratégie secrète de François Hollande pour garder le pouvoir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielles 2017 : la stratégie secrète de François Hollande pour garder le pouvoir
©Reuters

Ambitions persistantes

Présidentielles 2017 : la stratégie secrète de François Hollande pour garder le pouvoir

Si le chef de l'Etat a annoncé qu'il prendrait sa décision à la fin de l'année, sa candidature serait déjà actée. Et il aurait en tête un plan pour garder le pouvoir.

La course à l'Elysée est officiellement lancée. Enfin pour certains, qui ne font pas mystère de leurs ambitions. En revanche, pour l'actuel chef de l'Etat, les choses sont plus floues. Lors de son passage dans l'émission Dialogue Citoyen, François Hollande a déclaré qu'il se prononcerait à la fin de l'année. Pourtant, selon un article d'Europe1, il aurait un plan pour garder le pouvoir. 

En privé, le chef de l'Etat aurait fait part de sa détermination : "Je n'ai pas besoin qu’on me dise, 'lâche pas François !' Il n'est pas encore écrit que la gauche fasse cinq ans maximum et c'est là mon défi ! Il note toutefois : "Le projet, ça ne peut pas être le bilan prolongé. Ça ne marche jamais."

Le président sait que la route est semée d'embuches. A ses amis, il déclare : "Les présidents sortants, hors cohabitation, ont été battus. Voilà l’équation. Il va falloir être original. Il faut convaincre les gens que ce que j’ai fait depuis 2012 est de gauche". A ce sujet, Europe 1 indique que François Hollande est persuadé de mener une politique très à gauche et qu'il doit en convaincre les Français. "Il pense par exemple que son gouvernement est le gouvernement le plus à gauche au monde à part celui de Nicolas Maduro, héritier d'Hugo Chavez au Venezuela", souligne le site Internet de la radio. "Un constat osé. François Hollande, lui, en est convaincu, et compte convaincre le peuple."

RTL note par ailleurs que le président actuel veut convaincre les Français, non pas avec des idées économiques, mais avec des idées neuves en matière de fiscalité, d’éducation, de lutte contre les discriminations, et aussi sur le fonctionnement de la démocratie

Et les ambitions naissantes d'Emmanuel Macron ne semblent pas l'affecter. Le chef de l'Etat ferait le pari que son ministre de l'Economie le soutiendra lorsqu'il sera candidat. Quitte à le récompenser avec Matignon. Et si Hollande perd, Macron pourra toujours se muer en chef de l'opposition.

>>>> A LIRE AUSSI : Chômage : et si François Hollande s'apprêtait finalement à gagner son pari grâce à Manuel Valls et Emmanuel Macron ?

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !