Présidentielles : vague de sondages contradictoires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Premier tour présidentielle : Nicolas Sarkozy rattrape François Hollande pour la première fois dans un sondage
Premier tour présidentielle : Nicolas Sarkozy rattrape François Hollande pour la première fois dans un sondage
©

Incompréhension

Présidentielles : vague de sondages contradictoires

Deux sondages sont parus ce mardi, l'un portant le candidat UMP en tête au 1er tour (28,5% contre 27%) et le second inversant la tendance (26% contre 30%)

[Mise à jour le 13/03/2012 à 20h07]

Selon le dernier sondage TNS-Sofres François Hollande devance Nicolas Sarkozy au premier tour, chutant de 2 points. Au second tour, le candidat socialiste l'emporte même largement (58 %, +1) sur le président-candidat (42%, -1). Toujours selon le sondage, 90% des sondés annonçant voter pour Jean-Luc Mélenchon se reporteraient sur François Hollande. Seulement 34% des voix de Marine Le Pen iraient vers Nicolas Sarkozy, 26% vers François Hollande.

Ce sondage vient contredire celui publié plustôt dans la journée par Ifop FIducial pour Europe 1, "Paris-Match" et Public Sénat et qui donnait, pour la première fois, Nicolas Sarkozy (28,5%) au-dessus de François Hollande (27%) au premier tour de l'élection présidentielle.

[Mise à jour le 13/03/2012 à 8h20]

Pour Manuel Valls, invité sur Europe 1, "rien n'est encore fait face à un Sarkozy prêt à tout, y compris escamoter son bilan".

[Mise à jour le 13/03/2012 à 6h]

Le socialiste Manuel Valls a réagi sur Twitter: "L'élection n'est pas jouée..#Sarkozy se battra jusqu'au bout..il sera même en tête dans certains sondages au 1er tour..donc attention..", écrit le directeur de la communication de François Hollande.

Pour Bruno Le Roux, porte parole du candidat socialiste, il faut calmer le jeu: "Conviction, travail et calme! le 1er tour ne fait pas le printemps et le second fait l'élection! on n'est pas sur Balladur/Chirac!"

Côté UMP, Nadine Morano s'est elle aussi réjouie sur le site de micobloging : "Les courbes se sont croisées dans un sondage qui place enfin #Sarkozy devant. Intensifions nos efforts militants #UMP aidons le!"

[Article initial]

C'est le premier sondage effectué sur le terrain après Villepinte et les vœux de l'entourage de Nicolas Sarkozy semblent finalement prendre corps. 

Selon cette enquête Ifop Fiducial pour Europe 1, Paris Match et Public Sénat, publiée ce mardi, le candidat UMP gagne 1 point et demi ce qui le met à 28,5% des intentions de vote au premier tour contre 27% pour le candidat socialiste qui en perd 1 et demi.

Contrairement à ceux qui pensaient que la stratégie de campagne de Nicolas Sarkozy faisait le jeu de Marine Le Pen, la candidate du Front national perd du terrain elle aussi à 16% des intentions de vote (-1,5%).

François Bayrou reste stable en 4ème position à 13% tandis que Jean-Luc Mélenchon voit la poussée en sa faveur se renforcer à 10%(+1 point et demi)

Au second tour, François Hollande arriverait cependant nettement en tête avec 54,5% des suffrages (-0,5 point ) contre 45,5% pour Nicolas Sarkozy (+0,5).

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !