Présidentielle 2017 : selon 6 Français sur 10, Emmanuel Macron est le candidat qui formule les meilleurs propositions économiques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle 2017 : selon 6 Français sur 10, Emmanuel Macron est le candidat qui formule les meilleurs propositions économiques
©ALTERNATIVE CROP

Sondage

Présidentielle 2017 : selon 6 Français sur 10, Emmanuel Macron est le candidat qui formule les meilleurs propositions économiques

D'après l'institut BVA, seuls 4 Français sur 10 (38%) se déclarent favorables à la réforme du droit du travail souhaitée par Emmanuel Macron.

Selon les résultats d'un sondage BVA-La Tribune publié jeudi 4 mai, 57% des Français sollicités estiment qu’Emmanuel Macron est le candidat qui formule les meilleures propositions économiques contre 33% pour Marine Le Pen (10% ne se sont pas prononcés). 

"Le sentiment qu'il fait les meilleures propositions économiques se retrouve aussi bien chez les sympathisants de la gauche (68%) que chez ceux de la droite (68%). On note un soutien également plus élevé des 65 ans et plus (71%), des cadres (68%) et des habitants de l’Île-de-France (67%)", observent les auteurs de ce sondage. 

>>>> À lire aussi : Un débat présidentiel pour rien ? 69% des Français n'ont pas été convaincus par Marine Le Pen et 55% ne l'ont pas été non plus par Emmanuel Macron

À l'inverse, 33% des Français jugent que le programme économique de Marine Le Pen permettrait d’améliorer la situation économique nationale. "Ce niveau est un cran en dessous de la confiance économique accordée à Emmanuel Macron mais il faut souligner que la crédibilité du programme de Marine Le Pen progresse légèrement (+8 points en comparaison à février)", note BVA. 

Toujours selon cette enquête, seuls 4 Français sur 10 (38%) se déclarent favorables à la réforme du droit du travail souhaitée par Emmanuel Macron. 48% s’y disent opposés alors que 12% ne connaissent pas assez ce projet pour se prononcer et 1% ne se prononcent pas. 

Autre enseignement de ce sondage : alors que Marine Le Pen a récemment abordé la possibilité de faire cohabiter une monnaie nationale française et une monnaie commune européenne, cette proposition semble ne pas trouver d’écho auprès des Français. Seuls 25% s’y déclarent favorables contre 74% qui y sont opposés (1% ne se sont pas prononcés). En termes de catégories d’âge, c’est chez les Français âgés de 65 ans et plus que la réticence est la plus forte : 88% y sont opposés.

Lu sur BVA Actualités

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !