Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

En piste

Présidentielle 2017 : Manuel Valls lance sa campagne avec un premier meeting dans le Doubs

Selon un sondage Elabe pour BFM TV, 27% des Français "pourraient voter" pour Manuel Valls au premier tour de l'élection présidentielle.

Au lendemain de sa démission du poste de Premier ministre, Manuel Valls a donné son premier meeting de campagne pour la primaire de la gauche à Audincourt, à l'occasion d'un déplacement dans le Doubs. Le candidat a tout d'abord insisté sur sa "responsabilité de rassembler" la gauche.

"Vous ne pouvez pas laisser les égos, les trajectoires personnelles l'emporter. L'enjeu est de désigner notre candidat (…) On me dit : vous avez changé, dit Valls. Mais j'ai toujours voulu rassembler ! J'évolue, je change, j'ai une mission", a-t-il notamment déclaré, avant d'évoquer différents enjeux de sa campagne, tels que "la nation éducative", la protection face à la mondialisation, ou encore la défense du modèle social

"Mon projet ce n'est pas de travailler plus pour gagner moins, c'est d'être la colonne vertébrale d'un état fort", a-t-il également lancé. 

Selon un sondage Elabe diffusé plus tôt dans la journée, l'ancien Premier ministre est crédité de 27% d'intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle, derrière Emmanuel Macron, crédité quant à lui de 33%. 

Chez sympathisants de gauche, Manuel Valls progresse de 14 points, avec 50% des sondés prêts à voter pour lui, devant Martine Aubry (43%), Jean-Luc Mélenchon (40%, -1) et Emmanuel Macron (40%, +6), et Arnaud Montebourg  de 32% (=).

>>>> À lire aussi : Primaire de la gauche : le vallsisme ne passera pas !

Vu sur BFM TV
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.