Présidentielle 2017 : François Hollande a voté pour Emmanuel Macron dès le premier tour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Présidentielle 2017 : François Hollande a voté pour Emmanuel Macron dès le premier tour
©REUTERS/Philippe Wojazer

Confidences

Présidentielle 2017 : François Hollande a voté pour Emmanuel Macron dès le premier tour

"Il m'a dit à l'époque 'Ce sera mon vote, mais un vote de raison'", explique Bernard Poignant, ex-conseiller du président sortant, dans un documentaire diffusé mardi soir sur France 5.

Dans un documentaire qui sera diffusé mardi soir sur France 5, Bernard Poignant, ex-conseiller du président de la République sortant, a affirmé que ce dernier avait voté pour Emmanuel Macron dès le 23 avril. 

"Quand je l'ai vu un peu avant le premier tour, je lui ai dit 'Écoute, dimanche prochain, donc 23 avril, nous aurons le même vote : Macron'", a déclaré à France 5 Bernard Poignant, ancien proche conseiller de François Hollande. "Et il m'a dit à l'époque 'Ce sera mon vote, mais un vote de raison'", ajoute-t-il. 

>>>> À lire aussi : Formation du gouvernement et investitures aux législatives : casse-tête chez Macron, cas de conscience à droite

Interviewé dans le même documentaire, François Hollande a aussi estimé que "le chef de l'Etat, s'il n'avait pas averti, s'il n'avait pas agi, se sentirait le premier responsable de la venue d'un parti d'extrême-droite en France au pouvoir."

Bernard Poignant a quitté l'Élysée après avoir dévoilé son soutien à la candidature d'Emmanuel Macron. François Hollande n'avait pas indiqué son choix avant le premier tour. Au lendemain du 23 avril, il avait déclaré sans ambiguïté son soutien à Emmanuel Macron au second tour, en invoquant le "risque" que représentait selon lui l'accession de Marine Le Pen au pouvoir. 

Lu sur Le Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !