Présidence de l'UMP : Valérie Pécresse choisit Nicolas Sarkozy... mais reste filloniste | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Valérie Pécresse soutient la candidature de Nicolas Sarkozy pour la présidence de l'UMP.
Valérie Pécresse soutient la candidature de Nicolas Sarkozy pour la présidence de l'UMP.
©Reuters/Charles Platiau

Sarko-fillonisto-compatible

Présidence de l'UMP : Valérie Pécresse choisit Nicolas Sarkozy... mais reste filloniste

"C'est lui qui est le plus à même de rassembler le parti", explique l'ancienne ministre au Journal du dimanche.

Valérie Pécresse a annoncé au Journal du dimanche qu'elle votera pour Nicolas Sarkozy lors de l'élection du nouveau président de l'UMP. "C'est lui qui est le plus à même de rassembler le parti et de lui donner l'élan nécessaire dans les mois qui viennent", a expliqué la députée des Yvelines, réputée proche de François Fillon.

Concernant l'élection présidentielle, Valérie Pécresse a déclaré qu'elle préférait garder "(son) autonomie et (sa) liberté de choix pour 2017", disant vouloir "continuer à travailler avec François Fillon", rival déclaré de Nicolas Sarkozy pour ce scrutin. Selon elle, l'ancien Premier ministre est "celui qui fait le travail le plus audacieux et le plus méthodique sur les réformes à accomplir : compétitivité, éducation, fiscalité".

D'après un sondage publié dans la même édition du JDD, Nicolas Sarkozy est crédité de 68% des voix en vue de l'élection de cet automne, devant Bruno Le Maire (18%) et Hervé Mariton (1%). 13% des sympathisants ne préfèrent aucune des trois personnalités.

Lu sur le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !