Présidence de l'UMP : Sarkozy a-t-il envoyé un signal de soutien à Copé en décorant son bras droit ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Présidence de l'UMP : Sarkozy a-t-il envoyé un signal de soutien à Copé en décorant son bras droit ?
©

Subliminal

Présidence de l'UMP : Sarkozy a-t-il envoyé un signal de soutien à Copé en décorant son bras droit ?

Le directeur de cabinet de Jean-François Copé, promu à l'Ordre national du mérite, sera décoré ce lundi par l'ancien président.

Jérôme Lavrilleux sera décoré de la main de Nicolas Sarkozy en personne, ce lundi. Promu à l'Ordre National du Mérite en novembre 2010, le directeur de cabinet de Jean-François Copé sert-il de messager à l'ancien président pour envoyer un discret signe de soutien à l'actuel secrétaire général de l'UMP ? En pleine campagne pour être élu à la tête du parti contre François Fillon, Jean-François Copé était pour l'instant devancé par son rival.

Mais les équipes des deux candidats ont interprété cette décoration comme un événement qui pourrait signer un tournant majeur dans la campagne.

"La démarche de Nicolas Sarkozy à un mois du scrutin n’est pas correcte. C’est un coup bas contre François Fillon, et ce n’est surtout pas digne de la part de celui qui devrait rester au-dessus de la mêlée", critique-t-on dans l'état-major de l'ancien premier ministre, selon Le JDD.

Pour les partisans de Jean-François Copé, ce soutien fait encore moins de doutes : il s'agit d'un choix de Nicolas Sarkozy en faveur du chantre de la "droite décomplexée". Interrogée ce lundi sur BFMTV, Rachida Dati était catégorique : "Je pourrais dire oui", a noté en souriant la maire du VIIe arrondissement de Paris, rappelant la proximité entre le maire de Meaux et l'ancien président. "Nicolas Sarkozy a beaucoup d’admiration et de respect pour Jean-François Copé. Et aussi pour tout ceux qui ont contribué aux succès de sa campagne. Et Jérôme Lavrilleux a été la cheville ouvrière de cette campagne", explique-t-elle (cf. 19min17).

Pourtant, ce point de vue n'est pas unanime. Pour Xavier Bertrand, qui n'a pas encore fait son choix entre François Fillon et Jean-François Copé, cette décoration n'est pas un geste politique.

"Est-ce que c'est un geste politique, par lequel Nicolas Sarkozy choisirait Jean-François Copé (plutôt que François Fillon dans la campagne interne pour la présidence de l'UMP)? Pour moi non", a estimé l'ancien ministre lors de l'émission "C Politique" dimanche sur France 5.

Lu sur Le Nouvel Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !