Premier Angélus du pape François : le souverain pontife insiste sur la miséricorde de Dieu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Le pape François a été ovationné par une foule enthousiaste de plus d'une centaine de milliers de personnes dimanche.
Le pape François a été ovationné par une foule enthousiaste de plus d'une centaine de milliers de personnes dimanche.
©Reuters

Bénédiction

Premier Angélus du pape François : le souverain pontife insiste sur la miséricorde de Dieu

150 000 personnes étaient présentes pour acclamer le pape François.

Le pape François s’affiche encore en une des médias ce dimanche. Alors qu’il a prononcé son premier angélus depuis sa fenêtre place Saint-Pierre, il a été ovationné par près d’une centaine de milliers de personnes. Il a ainsi déclaré : "Bonjour. Après notre première rencontre de mercredi (jour de son élection, ndlr), je suis heureux de vous saluer ce dimanche, le jour du Seigneur (...) sur une place qui grâce aux médias a les dimensions du monde".

Son Angélus lui a notamment servi à souligné le rôle important de la miséricorde de Dieu : “N’oubliez pas ceci : le Seigneur ne se lasse jamais de pardonner, a-t-il déclaré. C’est nous qui nous fatiguons de demander pardon”. La foule a alors de nouveau acclamé le pape argentin qui a alors lancé aux centaines de milliers de personnes réunies "j'adresse un salut cordial à tous les pèlerins, que je remercie pour leur accueil" avant de solliciter la foule comme lors de sa première apparition publique mercredi après son élection : "Priez pour moi, je vous le demande". Il a finalement conclu son discours par un "Bon dimanche, bon déjeuner !".

Le nouveau pape avait pris un bain de foule auparavant après avoir donné une messe dans une église du Vatican. Les personnes ont ainsi reçu le pape comme une véritable star en criant notamment lors de sa sortie de l’église de la paroisse Sainte-Anne "Viva il papa" tout en clamant le nom qu’il s’est donné, "Francesco ! Francesco !"

Comme une vedette, le pape a salué un par un les fidèles qui sortaient de l’église. Si certains baisaient son anneau pontifical, d’autres lui donnaient l’accolade. Beaucoup ne pouvaient retenir leurs larmes devant le nouveau souverain pontife qui a béni plusieurs enfants avant de reprendre la voiture qui l’a menais jusqu’au palais apostolique.

Lu sur Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !