Portefeuille de 70 000 bitcoins (soit plus de 900.000 euros) vidé : pas de piratage mais une saisie du ministère américain de la Justice | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Bitcoin
Bitcoin
©GEORGE FREY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Cash

Portefeuille de 70 000 bitcoins (soit plus de 900.000 euros) vidé : pas de piratage mais une saisie du ministère américain de la Justice

Cette somme en monnaie cryptée avait été volée par un hacker qui avait piraté Silk Road une plate-forme de vente du Dark Web spécialisée dans la drogue et autres produits illicites

De nombreuses rumeurs courraient au sein de la communauté du Bitcoin à propos d'un porte-feuille de 69.369 Bitcoins, près d'un milliard de dollars, plus de 900.000 euros (sachant qu'un Bitcoin vaut aujourd'hui environ 13.065 euros, soit plus de 15.000 dollars), qui avait été vidé de son contenu. ce portefeuille n'avait connu aucun mouvement depuis 2015.

eCertains naïfs avaient payé pour acheter la clé privé permettant d'accéder à ce compte et s'étaient bin sûr fait rouler. Le fait que le fameux portefeuille ait été vidé pouvait, selon Cipher Trace (cité par Cryptonaute), « éventuellement signifier que le propriétaire du portefeuille déplace des fonds vers de nouvelles adresses pour empêcher les hackers d’accéder au fichier wallet.dat ou que les hackers ont déjà craqué le fichier »

"Bien qu’il soit très probable que ces transactions aient été effectuées par le propriétaire pour rester à jour avec le réseau Bitcoin, il existe également des spéculations selon lesquelles le portefeuille aurait pu être craqué par des pirates informatiques" analysait Clubic.

Mais en fait indique le magazine Fortune c'est le ministère américain de la Justice qui a saisi le contenu de ce fameux portefeuille, avec l’accord de son propriétaire, un hpirate baptisé « Individual X ». Cet argent aurait volé à l'opérateur du site SilkRoad du Dark Web, qui a été condamné à la prison à vie

Le même ministère de la justice a saisi 24 millions en cryptomonnaie à la demande du Brésil où 10.000 personnes ont été victimes d'une escroquerie entraînant des pertes de près de 200 millions de dollars selon CoinTelegraph.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !