Port du burkini dans les piscines à Grenoble : les électeurs de gauche sont également contre, selon un sondage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Une femme se baigne en burkini à Nice. La mesure adoptée ce lundi à Grenoble pour les piscines municipales divise, même à gauche.
Une femme se baigne en burkini à Nice. La mesure adoptée ce lundi à Grenoble pour les piscines municipales divise, même à gauche.
©Jean-Christophe MAGNENET / AFP

Mesure qui divise

Port du burkini dans les piscines à Grenoble : les électeurs de gauche sont également contre, selon un sondage

Selon une étude de l’Ifop réalisée pour Le Point, l’électorat de gauche est majoritairement défavorable à l’autorisation du burkini dans les piscines publiques. Le conseil municipal de Grenoble a décidé lundi d'autoriser le port du burkini dans ses piscines municipales.

Ce lundi 16 mai, le conseil municipal de Grenoble a décidé lundi d'autoriser le port du burkini dans ses piscines municipales. Cette mesure portée par le maire écologiste Eric Piolle a été adoptée d'extrême justesse, à deux voix d'écart seulement. Cette autorisation du burkini dans les piscines publiques est un sujet très sensible, notamment à gauche. Ce dossier pourrait faire renaître des divisions à quelques semaines des élections législatives. Une étude de l’Ifop pour Le Point montre que les Français sont majoritairement opposés au burkini y compris chez les électeurs de la Nupes (la Nouvelle Union populaire écologique et sociale), l'alliance forgée par Jean-Luc Mélenchon pour la campagne des législatives.

Selon les résultats de cette étude menée entre le 2 mars et le 16 mai, 69% des Français disent être défavorables à une éventuelle légalisation du burkini. Ce chiffre atteint 76% pour les électeurs du Rassemblement National. 71% des électeurs de la majorité présidentielle et 58% de l'électorat Nupes sont également opposés à cette mesure. 

Même si ce mécanisme visant à légaliser le burkini est soutenu par de nombreux intellectuels à gauche, elle ne fait pas donc l’unanimité sur le plan électoral, « elle prend même à rebours l'opinion majoritaire à gauche », selon les précisions de François Kraus, directeur du pôle Politique et actualité de l'Ifop.

Reste à savoir si cette question va s’immiscer au sein de la campagne des élections législatives et nuire à l’unité au sein de la gauche. Selon François Kraus, « le sujet reste extrêmement clivant dans une gauche qui se déchire encore et toujours entre deux camps qui s'accusent d'être "islamo-gauchistes" et "laïcards" ».

Selon les chiffres de cette étude Ifop pour le Point, 83% des seniors sont opposés au burkini à la piscine, contre 43% des jeunes.

Dans une étude menée aussi auprès d'un échantillon de 1.017 personnes représentatif de la population de religion musulmane vivant en France métropolitaine montre que chez les Français se déclarant comme musulmans, 72% sont favorables à l'autorisation (contre 31% chez l'ensemble des Français).

Selon François Kraus, « on relève une logique de solidarité avec la cause communautaire ». Ces résultats indiquent « une dissonance nette entre la population musulmane française et le reste de la population française », d’après le spécialiste de l’opinion.

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !