Popularité en hausse pour Emmanuel Macron et Édouard Philippe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Popularité en hausse pour Emmanuel Macron et Édouard Philippe
©LOIC VENANCE / AFP

Au beau fixe

Popularité en hausse pour Emmanuel Macron et Édouard Philippe

Le président de la République gagne quatre points, avec 53% d'opinions favorables, par rapport à la précédente enquête Viavoice.

Selon les résultats d'un sondage Viavoice publié jeudi 29 juin, la popularité du Premier ministre Edouard Philippe a enregistré une hausse importante au cours des dernières semaines (+13 points sur un mois), alors que celle d'Emmanuel Macron progresse également, mais de manière moins significative. 

D'après ce sondage publié par Libération, le président de la République gagne quatre points, avec 53% d'opinions favorables, par rapport à la précédente enquête de cet institut réalisée du 19 au 22 mai. Seulement 27% des personnes sollicitées pour cette enquête disent avoir une "plutôt une mauvaise opinion" d'Emmanuel Macron (-3), et 20% ne se prononcent pas.

>>>> À lire aussi : La promesse d’avènement de nouveau monde sera-t-elle au quinquennat Macron ce que celle de l’inversion de la courbe du chômage a été à celui de Hollande ?

Sur la même période, la cote de popularité d'Edouard Philippe enregistre quant à elle une nette progression : 46% des sondés disent avoir "plutôt une bonne opinion" du Premier ministre, soit une progression de 13 points. Le pourcentage de mauvaises opinions est stable à 25%, et 29% ne se prononcent pas.

Autre enseignement de ce sondage : les Français semblent toutefois avoir une perception floue de la réforme du code du Travail portée le gouvernement : 66% assurent en avoir entendu parler "mais vaguement", 22% "précisément" et 9% n'en ont "pas du tout entendu parler". Enfin, 36% se disent "plutôt opposés" à cette réforme, 31% y sont "plutôt favorables" et 33% "ne savent pas".

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !