Police : le numéro deux de l'IGPN suspendu de ses fonctions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Police : le numéro deux de l'IGPN suspendu de ses fonctions
©

Enquête

Police : le numéro deux de l'IGPN suspendu de ses fonctions

Eric Draillard, 57 ans, est visé pour sa supposée proximité avec Joaquin Masanet, dit "Jo", qui préside l'Association nationale d'action sociale des personnels de la place Beauveau.

Dans le cadre d'une enquête sur de probables malversations au dépens des oeuvres sociales de la police, un commissaire de l'inspection générale de la police nationale (IGPN) a été suspendu de ses fonction jeudi 12 février. Numéro deux de la "police des polices" en région parisienne, le commissaire Eric Draillard est visé pour sa supposée proximité avec Joaquin Masanet, dit "Jo", qui préside l'Association nationale d'action sociale des personnels de la place Beauveau (Anas). 

Egalement ancien syndicaliste, Joaqin Masanet aurait fait "profiter" Eric Draillard des "largesses" de son association. Après avoir confirmé cette suspension, la direction générale de la police nationale (DGPN) a évoqué une "mesure conservatoire" dans contexte "d'enquête administrative", mais pas judiciaire.

Dans le cadre de l'affaire des fuites à la police judiciaire de Paris, Joaquin Masanet avait été mis en examen puis écroué après le départ de son patron Bernard Petit. Joaquin Masanet a été mis en examen pour abus de confiance aggravé pour sa gestion de l'Anas, étant suspecté de probables malversations. 

Au cours de sa carrière, le commissaire Eric Draillard  a d'abord dirigé la police urbaine de Troyes, puis celle de Versailles avant de devenir numéro deux de l'IGPN en région parisienne.

Lu sur le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !