Polémique Mediapart - Charlie Hebdo : Edwy Plenel fait son mea culpa | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Polémique Mediapart - Charlie Hebdo : Edwy Plenel fait son mea culpa
©Reuters/Charles Platiau

Main tendue

Polémique Mediapart - Charlie Hebdo : Edwy Plenel fait son mea culpa

"Bien sûr que nous avons surréagi, bien sûr que quand on est blessé on fait des bêtises" a-t-il déclaré à l'antenne de RMC.

La violente polémique entre Charlie Hebdo et Mediapart s’apaiserait-elle ?  Invité de RMC ce vendredi matin, Edwy Plenel a en tout cas admis avoir poussé le bouchon un peu trop loin. Pour rappel, le journaliste avait piqué une grosse colère en découvrant la Une de Charlie Hebdo «Affaire Ramadan, Mediapart révèle: on ne savait pas». Accusé de complaisance envers Tariq Ramadan, accusé de viol et de harcèlement sexuel, le cofondateur de Mediapart avait jugé que le magazine satirique participait à une "guerre" contre les musulmans. "Cette phrase n'est plus une opinion, c'est un appel au meurtre" avait alors rétorquéRiss. "Plenel condamne à mort une deuxième fois Charlie Hebdo".

Interrogé sur ces propos par Jean-Jacques Bourdin, Edwy Plenel a reconnu "qu'il ne fallait pas dire ça à ce moment-là. Il ne peut pas y avoir de guerre entre Charlie Hebdo et Mediapart. Il ne peut pas y avoir de guerre entre deux journaux indépendants (...) encore moins quand l'un de ces journaux a payé le prix le plus cher, le prix du sang pour cette liberté".

Avant d'ajouter : "Bien sûr que nous avons surréagi, bien sûr que quand on est blessé on fait des bêtises, mais encore une fois nous ne sommes pas du côté de la guerre, du côté de la haine".

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !