Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Policier
©Thomas COEX / AFP

Insécurité

Plus d’un Francilien sur cinq déclare avoir été victime d’agression ou de vol selon une enquête de l'institut Paris Région

Cet organe rattaché à la région Île-de-France, mesure tous les deux ans les préoccupations des Franciliens

Selon une enquête résumée en 69 pages, réalisée en 2019 par l’Institut Paris Région,  un organisme rattaché à la région Île-de-France, plus d’un Francilien sur cinq (22 %) déclare avoir été victime d’agression ou de vol, contre 17,4 % en 2017 signale Le Figaro.

Il s'agit du taux le plus élevé depuis le début de la mesure de cet indicateur en 2001.

Le pourcentage de personnes disant avoir été victimes de vols sans violence sont passées de 7,9 % à 12,7 %. Quant aux personnes disant avoir été victimes de cambriolages, leur pourcentage est passé de 9,5 % à 11 % depuis 2001. Ce qui voudrait dire que plus d’un Francilien sur dix aurait été cambriolé durant les trois dernières années.

Face à cette montée de l'insécurité, il y a quand même des bonnes nouvelles Les atteintes aux biens ont diminué, passant d’un taux de déclaration de 47 % en 2001 à 39,4 %.  Les vols de voiture déclarés ont, diminué de moitié en vingt ans, passant de 18,5 % à 8,7 %.

Mais les déclarations de vols de deux-roues, ont augmenté passant de de 19,2 % à 20,4 %. Un ménage sur cinq a onc été victime de ce type de délit.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !