Pilules de 3ème et 4ème génération : réduction des prescriptions mais pas d'arrêt | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Marisol Touraine a exigé la limitation des prescriptions des pilules de dernière génération
Marisol Touraine a exigé la limitation des prescriptions des pilules de dernière génération
©Reuters

La pilule qui passe mal

Pilules de 3ème et 4ème génération : réduction des prescriptions mais pas d'arrêt

Marisol Touraine a annoncé la limitation des prescriptions des pilules de 3ème et 4ème génération en France.

La France met un frein à l'utilisation des pilules de 3ème et 4ème génération et demande à l'Union européenne d'en faire autant. Marisol Touraine a annoncé ce vendredi la mise en place d'un dispositif dont le but est de réduire la prescription de ces pilules dans le pays. Néanmoins, ces dernières continueront à être utilisées. "Il n'y a actuellement aucune nouvelle preuve qui suggérerait un changement dans le profil de sécurité connu des pilules combinées commercialisées actuellement", a estimé l'Agence nationale de sécurité du médicament, l'ANSM, avant d'ajouter qu'il "n'y a de ce fait aucune raison que les femmes arrêtent leur contraception".

"A l'heure actuelle, l'agence n'a reçu aucune preuve d'un Etat membre concernant des troubles emboliques veineux associés aux contraceptifs combinés", a-t-elle conclu. La semaine dernière, l'agence a lancé une concertation afin de limiter la prescription des pilules contraceptives de dernière génération. Les pilules de 3ème génération ne seront plus remboursées à partir du 31 mars prochain. L'agence a rappelé que les pilules contraceptives combinées ont "un risque très rare de thrombose et que ce risque varie selon les types de pilules combinées" assurant surveiller ces contraceptifs de "manière constante et régulière".

Pour rappel, une jeune femme victime d'un accident vasculaire cérébral avait porté plainte en décembre. En France, 2,5 millions de femmes prennent ces pilules. Cela représente la moitié des femmes sous pilule dans le pays. Ces pilules de dernière génération sont commercialisées par les principaux groupes pharmaceutiques, à savoir Merck, Bayer ou Sanofi.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !