Peter Hartz, père des réformes du marché du travail allemand conseiller de Hollande ? L'Elysée dément | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Peter Hartz, père des réformes du marché du travail allemand conseiller de Hollande ? L'Elysée dément
©

Virage

Peter Hartz, père des réformes du marché du travail allemand conseiller de Hollande ? L'Elysée dément

Il est ancien conseiller du chancelier Gerhard Schröder et inspirateur de l'Agenda 2010.

Viendra, viendra pas ? Lejournal sarrois, Saarbrücker Zeitung annonçait ce mardi matin que François Hollande avait décidé de s'attacher les services de Peter Hartz. Le père des réformes du marché du travail allemand devait donc dans les prochaines semaines, conseiller le président de la République. Mais vers 10h15, l'Elysée a démenti ces informations. "François Hollande l'a reçu il y a deux mois à sa demande pour un entretien informel d'une heure et pour l'inviter à un colloque", a déclaré Aquilino Morelle. "Je démens qu'il soit son conseiller ou soit amené à le devenir", a-t-il ajouté.

L'homme est très connu en Allemagne pour avoir été l'ancien conseiller du chancelier Gerhard Schröder et l'inspirateur de l'Agenda 2010. Même si aucun détail n'est encore connu sur cette future collaboration, Peter Hartz devrait œuvré sur les problèmes liés au chômage et à l'économie française. Ancien membre du directoire du constructeur automobile Volkswagen, il avait été chargé en 2002 par de plancher sur une série de réformes du marché du travail allemand. 

A l'époque, cet "Agenda 2010" avait permis de remettre l'Allemagne au travail alors qu'elle était plombée par le chômage.


Lu sur Europe1.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !