Perte du triple A : ce qui va changer pour les Français | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Perte du triple A : ce qui va changer pour les Français
©

Addition salée

Perte du triple A : ce qui va changer pour les Français

Selon UFC-Que Choisir, la dégradation de la note française par Standard and Poor's aura un "triple impact" sur la vie des Français.

Avec la perte du triple A, c'est tout d'abord l'accès au crédit qui devrait être réduit, et plus cher.

Dans la mesure où les notes des établissements de crédit ont été abaissées, le coût de l'emprunt de l'argent par les banques va augmenter, et les prêts interbancaires vont, selon toute vraisemblance, diminuer, provoquant ainsi ce qu'on appelle un "credit crunch" ( lorsque les banques restreignent leurs prêts). Les Français auront donc plus de difficultés à emprunter et pour ceux qui y parviendront, l'addition pourrait être plus salée.

Autre augmentation possible : celle des frais bancaires.

Pour fidéliser leurs clients, les banques ont fait du crédit immobilier un produit d'appel. Difficile donc d'en augmenter le prix. Alors pour pallier les faibles marges de crédit immobilier, les banques pourraient  choisir d'augmenter les frais bancaires, payés par tous.

Troisième impact envisageable : la hausse des taux sur le crédit à la consommation.

 Contrairement au crédit immobilier, les établissements qui proposent cela ne peuvent pas limiter la hausse du crédit en augmentant d'autres tarifs. Ici, la hausse devrait être plus directe.

UFC-Que Choisir a annoncé la mise en place d'un Observatoire du Crédit et des frais bancaires pour surveiller ces questions de près.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !