Quand Papa part à la guerre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Quand Papa part à la guerre
©

Traumatisme

Quand Papa part à la guerre

Plus les pères restent longtemps en mission, plus leurs enfants risquent de souffrir de problèmes psychologiques.

Plus les forces armées américaines déployées en Irak ou en Afghanistan restent longtemps, plus leurs enfants risquent d'être diagnostiqués avec des problèmes de santé mentale, nous apprend une étude réalisée par les Archives de Pédiatrie et de Médecine des Adolescents publiée lundi sur Reuters.

Sur 300 000 enfants de militaires âgés entre 5 et 17 ans, cette étude révèle que 17% d'entre eux présenteraient des problèmes d'ordre psychologique.

 "Les enfants de parents déployés entre 2003 et 2006 s'en sortent moins bien que les enfants dont les parents ont été déployés moins longtemps", précise l'étude.

 

 

 

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !