Pays-Bas : les électeurs disent massivement non à l’accord entre l’UE et l’Ukraine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Pays-Bas : les électeurs disent massivement non à l’accord entre l’UE et l’Ukraine
©REUTERS/Michael Kooren

Feu rouge

Pays-Bas : les électeurs disent massivement non à l’accord entre l’UE et l’Ukraine

Ce rejet peut laisser craindre une nouvelle crise européenne, selon Jean-Claude Juncker.

C’est un non franc et massif. Les électeurs néerlandais ont rejeté mercredi l’accord d’association entre l’Ukraine et l’Union européenne,  un référendum devenu un vote symbolique sur l’UE. Le non l’emporterait avec 61,1% des voix; dans un scrutin marquée par une très forte abstention : seulement 32.2% des Néerlandais se seraient déplacés, sachant qu’un vote à moins de 30% aurait invalidé le résultat.

La Haye est la dernière des 28 capitales européennes  à n'avoir pas ratifié l'accord d'association conclu l'an dernier entre Bruxelles et Kiev. L’accord, entré en vigueur au 1er janvier 2015 pour son volet politique, et un an plus tard concernant le volet commercial, encadre les liens politiques, culturels et commerciaux entre l’Ukraine et l’UE.

Le vote a été salué comme une victoire par les mouvements eurosceptiques néerlandais, et la classe politique du pays, dont le Premier ministre libéral Mark Rutte, a rejeté une ratification de l’accord sous sa forme actuelle, bien que le Parlement ait donné son feu vert. Si ce vote n’est pas contraignant, le résultat est une nouvelle brèche dans le ciment de la confiance européenne, et peut "ouvrir la voie à une crise",  selon le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Le Figaro écrit que "le résultat s'inscrit dans une spirale continentale de pessimisme, liée aux doutes des électeurs, au suspense sur le référendum britannique du 23 juin et à l'impuissance politique de l'Europe".

>>>> A LIRE AUSSI : Référendum aux Pays-Bas sur l'association UE-Ukraine : les électeurs néerlandais répondront-ils à la question posée ou à celle sur la catastrophe aérienne MH 17 ?

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !