Patrimoine de Michèle Delaunay : la ministre aux Personnes âgées déclare 5,4 millions | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Patrimoine de Michèle Delaunay : la ministre aux Personnes âgées déclare 5,4 millions
©

Millionnaire

Patrimoine de Michèle Delaunay : la ministre aux Personnes âgées déclare 5,4 millions

Selon Sud-Ouest, ce patrimoine pourrait placer la ministre, qui paie l'ISF, parmi les cinq plus gros patrimoines du gouvernement.

Michèle Delaunay est-elle la ministre la plus riche du gouvernement Ayrault ? A l'heure de la publication des patrimoines des élus, la ministre aux Personnes âgées affiche pour son couple un patrimoine de 5,4 millions d'euros, portant en grande partie sur des biens hérités. Dans Sud Ouest, la cancérologue et ancien chef de clinique possède plus de 3 millions d'immobilier, avec deux maisons à Bordeaux, une à Arcachon (Gironde), une à Hossegor (Landes).

Selon le détail, validé lundi auprès de l'AFP par l'entourage de la ministre, il comporte aussi des éléments financiers issus de la vente d'une partie de ce patrimoine, soit 1,3 million. Il comporte notamment 200 000 euros de meubles et tableaux anciens, 15 000 euros de bijoux. "C'est un patrimoine très important. Et difficilement compréhensible de la majorité des Français qui sont dans la difficulté", reconnaît-elle dans Sud-Ouest. "Sachant le contexte politique très tendu, c'est pour moi une épreuve au premier sens du terme. L'opposition ne va pas manquer de s'engouffrer dans l'image de la socialiste riche."

Son patrimoine, explique-t-elle, est "le fruit de deux carrières professionnelles longues, de bon niveau, et des héritages issus de nos quatre parents. Il s'agit donc du bilan de deux vies. Sans enfant, qui plus est. Sans possibilité de donation, donc." Michèle Delaunay se dit émue de "devoir transformer toute une vie en éléments financiers. Alors qu'(elle) tout sauf ça". "L'essentiel de ce que m'ont légué mes parents n'est pas un patrimoine immobilier. C'est le sens du travail et le courage. (...) Je ne sais que travailler, comme mes parents", ajoute celle qui se dit "normalement dépensière, pas une femme de luxe"

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !