Patrick Ollier et Edwy Plenel polémiquent | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Patrick Ollier et Edwy Plenel polémiquent
©

Déontologie

Patrick Ollier et Edwy Plenel polémiquent

Les sites Internet vont-ils chercher leurs informations dans les caniveaux ?

Patrick Ollier n'a pas apprécié que certains sites Internet enchaînent les révélations sur ses vacances tunisiennes et enquêtent sur ses liens présumés avec le régime du colonel Kadhafi. Invité mercredi soir de Public Sénat, le ministre des Relations avec le Parlement a lancé une riposte globale contre la presse en ligne :

"Il faut lire les .fr. Ils vont chercher leurs informations dans les caniveaux. Nous sommes salis en permanence."

L'un des ".fr" mis en cause, Edwy Plenel, s'est empressé de répondre dans une interview accordée au site de la chaîne parlementaire :

"Comme l’ont montré Wikileaks ou Mediapart, le net, c’est l’accès à des informations. Les peuples tunisiens et égyptiens à l’heure du net, c’est le droit d’accès à l’information. C’est un instrument technologique qui permet d’y avoir accès. Patrick Ollier ne s’attaque pas à un contenu, qui peut être tout aussi rigoureux, mais à une liberté. Cette haine d’Internet est une haine de la démocratie."

Une polémique identique avait éclaté au moment de l'affaire Woerth/Bettencourt. Des personnalités de la majorité avaient alors dénoncé les "méthodes fascistes" de Mediapart.

Lu sur Public Sénat

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !