Un patient irradié du mauvais côté | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Un patient irradié 
du mauvais côté
©

Erreur médicale

Un patient irradié du mauvais côté

L'erreur n'a été découverte que lors de l'avant-dernière séance de radiothérapie, à l'hôpital de Quimper.

C'est une erreur rarissime qui n'a été découverte qu'à la toute fin du traitement reçu par un patient atteint d'un cancer du poumon. Il a subi un peu moins d'une quarantaine de séances de radiothérapie... sur son poumon sain. Un médecin de l'hôpital pointe une erreur humaine :

"Il s'agit d'une erreur dite systématique. C'est-à-dire qu'il y a eu une erreur humaine au moment de la préparation du traitement et de la détermination de la zone à traiter. Elle s'est ensuite reproduite à chacune des séances. Tant qu'il y aura des humains, ce genre d'erreur peut se produire."

Le patient a été pris en charge dans un autre centre pour soigner sa tumeur. L'irradiation de son poumon sain pourrait avoir des conséquences irréversibles, qui ne sont pas encore évaluables aujourd'hui.

Le Télégramme explique que le centre hospitalier de Quimper a joué la transparence sur ce dossier, alors que d'autres hôpitaux sont soupçonnés de dissimuler des accidents similaires.

Lu sur le Télégramme

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !