Déconvenue électorale pour le parti de Poutine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Déconvenue électorale
pour le parti de Poutine
©

Coup de barre

Déconvenue électorale pour le parti de Poutine

Après les législatives, Russie Unie reste la première formation du pays, mais enregistre une sévère chute, alors que des fraudes ont été dénoncées.

C’est un désaveu tout relatif, mais il est significatif : Russie Unie, le parti du Premier ministre Vladimir Poutine et du président Dmitri Medvedev, a obtenu dimanche 49,93%, selon des résultats portant sur 90,01% des bureaux de vote annoncés lundi. C’est 15 points de moins qu’en 2007, où le parti majoritaire avait convaincu près de deux tiers des votants (64,7%). Finie donc la majorité des deux tiers à la Douma, qui avait permis à Russie unie d’amender facilement la Constitution, notamment pour allonger le mandat présidentiel de quatre à six ans. Ce résultat ne devrait pas empêcher la formation dominante de conserver, en sièges, sa majorité absolue.

Mais les adversaires de Russie Unie sont loin derrière : son principal opposant, le Parti communiste, obtient 19,13% des voix, le parti Russie juste (centre-gauche) 13,07% et le parti libéral-démocrate (nationaliste) 11,65%. Les deux leaders au pouvoir se sont contentés de commentaires assez laconiques, Dmitri Medvedev jugeant que "c'est la démocratie en action", alors que Vladimir Poutine estimait que "c'est un résultat optimal qui reflète la situation réelle dans le pays". Pour le Premier ministre, cette élection était un test avant la présidentielle de 2012 à laquelle il a annoncé qu’il se présenterait, après ses deux mandats effectués de 2000 à 2008. Le désaveu envers Russie Unie serait en partie dû au fait que de plus en plus de Russes jugent le pouvoir corrompu.

Les résultats seraient par ailleurs entachés de sérieuses fraudes, à en croire les opposants : le communiste Ivan Melnikov a assuré que son parti avait reçu "des milliers de plaintes des états-majors régionaux, confirmant le caractère massif des infractions et des falsifications". D’autres partis, des ONG et des médias sont allés dans le même sens. Des dizaines de milliers de militants de Russie Unie, ou des citoyens payés par le parti, auraient ainsi voté chacun plusieurs fois, grâce à un système permettant à un électeur de voter en dehors de son bureau de vote avec un certificat reçu à l'avance.

Lu sur Le Nouvel Obs.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !