Parkinson peut trembler | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Parkinson peut trembler
©

Santé

Parkinson peut trembler

Une consommation régulière d'Ibuprofène réduirait de 27% les risques de développer la maladie.

Comme toujours lors de ce type de publications, d'autres études devront venir en confirmer les conclusions, mais les scientifiques sont plutôt optimistes.

Des chercheurs de l'université Harvard, aux Etats-Unis, ont établi que les adultes consommant au moins deux fois par semaine de l'ibuprofène réduisent de plus d'un quart le risque de développer la maladie de Parkinson. L'anti-inflammatoire notamment présent dans l'Advil ou le Nurofen permettrait - comme son nom l'indique - de réduire l'inflammation dans le cerveau qui contribuerait au développement de la maladie neurologique. L'ibuprofène s'avère nettement plus efficace que les autres analgésiques dans cette fonction.

Il ne s'agit évidemment pas de consommer Advil et Nurofen tous les deux jours (à haute dose, il existe des risques cardiaques et gastriques), mais l'un des co-auteurs de la recherche explique : "Il n'y a pas de remède contre la maladie de Parkinson, donc la possibilité que l'ibuprofène, un médicament relativement non toxique, puisse aider à protéger contre cette maladie est passionnante".

Lu sur AFP via Google News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !