Paris : un militant d'extrême gauche tabassé à mort par des skinheads | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Paris : un militant d'extrême gauche tabassé à mort par des skinheads
©

Horreur

Paris : un militant d'extrême gauche tabassé à mort par des skinheads

Le jeune homme est en état de mort cérébrale ce jeudi à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière, après avoir été tabassé par des skinheads la veille, aux abords de la gare Saint-Lazare, à Paris.

Clément Méric a été mortellement agressé mercredi par des partisans de l'extrême droite appartenant "au Groupe JNR (Jeune Nationaliste Révolutionnaire)", selon le Parti de Gauche. "Laissé inanimé, il a été déclaré ce soir (mercredi, ndlr) en état de mort cérébrale à l'hôpital (de la Pitié) Salpêtrière", a indiqué le parti coprésidé par Jean-Luc Mélenchon dans un communiqué, dénonçant "l'horreur fasciste". Selon la police, il s'agirait bien d'une agression "à connotation politique".

Selon une source policière, une vente privée de vêtements était organisée dans le quartier. Vers 18h, trois jeunes gens "de type skinhead", dont une femme, sont arrivés sur les lieux et s'en sont pris un autre groupe de jeunes. Après des invectives et des bousculades, les skinheads, rejoints par "des renforts", auraient attendu devant le magasin, rapporte 20 Minutes. La victime a été frappée par l'un des agresseurs avec un poing américain.

D'après le mouvement Action antifasciste Paris-Banlieue, Clément Méric, 19 ans, syndicaliste et militant anti-fasciste, était originaire de Brest et suivait des études à Sciences Po. Ses agresseurs sont toujours en fuite.

Dans la soirée et pendant la nuit, les réactions se sont multipliées :

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë (communiqué) : "J'apprends avec horreur l'agression mortelle perpétrée par des militants d'extrême droite dont a été victime un jeune militant aux abords de la gare Saint Lazare ce soir". "Je souhaite que la police et la justice parviennent à identifier rapidement les coupables et à prendre toutes les mesures qui s'imposent", ajoute-t-il.

La Parti de gauche, coprésidé par Jean-Luc Mélenchon (communiqué) : "interpelle le ministre de l'Intérieur et exige que les forces de police agissent dans les plus brefs délais pour retrouver les responsables de ce crime odieux" et "exige (...) la dissolution des groupes d'extrême droite qui multiplient les actes de violence à Paris et à travers le pays depuis plusieurs semaines".

Les Jeunes socialistes (Twitter) :


Pierre Bergé, président du Conseil de surveillance du journal Le Monde et président de Sidaction (Twitter) : "Clément a été assassiné par ces salauds qui rôdent autour de la République".

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !