Paris : un lycéen de 17 ans tué à coups de couteau | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Paris : un lycéen de 17 ans tué à coups de couteau
©Reuters

Dramatique

Paris : un lycéen de 17 ans tué à coups de couteau

"Il a reçu un coup de couteau dans le flanc, dans les côtes (…) il s'est effondré et les jeunes l'ont laissé-là", rapporte une source policière.

Selon une information du journal Le Parisien confirmée par des sources concordantes, un lycéen âgé de 17 ans est mort après avoir été poignardé lundi 30 janvier près de son établissement, dans l'est de la capitale. L'agression est survenue aux alentours de 12h30 lors d'une altercation avec un "groupe de jeunes" qui ont pris la fuite. Le deuxième district de la police judiciaire parisienne (2e DPJ) a été chargé de l'enquête.

D'après la police, l'adolescent a été "agressé rue Ligner, à proximité de son établissement", le lycée Charles-de-Gaulle, situé dans le XXe arrondissement de Paris. La victime a reçu au moins un coup de couteau et est décédée sur place, selon le rectorat de Paris. 

"Il a reçu un coup de couteau dans le flanc, dans les côtes (…) il s'est effondré et les jeunes l'ont laissé-là", détaille une source policière. Malgré l'arrivée des secours, le lycéen est décédé peu de temps après, à 13h30. 

"L'auteur ou les auteurs des coups de couteau est ou sont en fuite, les circonstances sont encore à déterminer, ils étaient plusieurs autour de la victime", précise une autre source, cotée par l'AFP.

"Le recteur s'est immédiatement rendu sur place", a fait savoir dans un communiqué la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, qui a témoigné sa "tristesse" et adressé ses "sincères condoléances à la famille et aux proches du lycéen". 

Plus d'informations à venir...

>>>> À lire aussi : Éducation nationale : un logiciel organise la "ghettoïsation" des lycées

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !