Pacte de responsabilité : Hollande annonce qu'une "grande conférence économique et sociale" se tiendra au printemps | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Pacte de responsabilité : Hollande annonce qu'une "grande conférence économique et sociale" se tiendra au printemps
©

Sur les rails

Pacte de responsabilité : Hollande annonce qu'une "grande conférence économique et sociale" se tiendra au printemps

Le président a expliqué que toutes les options étaient sur la table concernant le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi.

"Les discussions doivent commencer tout de suite et le pacte sera conclu à l'occasion d'une grande conférence économique et sociale au printemps". C'est ce que François Hollande a annoncé ce mardi midi. A l'occasion de ses voeux aux acteurs économiques, il a donc indiqué que le projet annoncé fin décembre allait avancer. Il a également dit que toutes les options étaient sur la table concernant le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi.

Le chef de l'Etat avait promis que les entreprises seraient décharger de leur contribution à la politique familiale. Ce mardi, il a confirmé ses intentions. Il a également assuré qu'une "harmonisation" fiscale avec "les plus grands voisins européens" serait recherchée "à l'horizon 2020". Décrié par les syndicats qui affirmaient que le président faisait des "cadeaux aux patrons", François Hollande a encore insisté auprès des entreprises pour que soient décidées des "contreparties claires, précises, mesurables" en termes d'emplois.

Le président de la République a fixé des contreparties basées sur le "nombre de créations d'emplois", "la qualité des emplois" et les investissements en France.

Par ailleurs, Jean-Marc Ayrault, lancera les travaux sur le pacte de responsabilité avec les syndicats et les organisations patronales le 27 janvier.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !