Ouragan Sandy : les 6 Français disparus finalement retrouvés sains et saufs | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Ouragan Sandy : les 6 Français disparus finalement retrouvés sains et saufs
©

Terre !

Ouragan Sandy : les 6 Français disparus finalement retrouvés sains et saufs

Ils étaient portés disparus en mer entre la Martinique et la Dominique depuis dimanche soir.

Les six Français recherchés aujourd'hui en mer au large de la Martinique, sont rentrés sains et sauf à leur port d'attache dans le département français, a annoncé ce lundi à l'AFP le Cross Antilles Guyane. Des recherches avaient été entreprises aujourd'hui après que la compagne d'un des hommes se soit inquiétée de ne pas le voir rentrer dimanche soir. Selon les premiers éléments, ces personnes, parties à un festival de musique dans l'île voisine de la Dominique, avaient toujours prévu de rentrer lundi et sont rentrées "sans encombre", malgré la forte houle formée par le passage de l'ouragan Sandy.

Aux Etats-Unis, l'équipage de 17 personnes du "HMS Bounty", un trois-mâts réplique d'un bateau du XVIIIème siècle, en perdition au large de la Caroline du Nord, a abandonné lundi son navire sur la route de l'ouragan Sandy.

L'ouragan Sandy, qui fait rage dans l'Atlantique et a fait plusieurs dizaines de morts dans les Caraïbes, a été rétrogradé en tempête tropicale samedi. Il remonte actuellement vers le nord, le long de la côte est des Etats-Unis où l'état d'urgence a été déclaré. Evacuations massives, annulation de milliers de vols, transports en commun à l'arrêt, écoles fermées : les Etats de la côte est américaine sont en état d'alerte et ont pris des mesures de sécurité exceptionnelles pour affronter la perturbation.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !