Oscar Pistorius : sa petite amie aurait revu son ex deux jours avant le drame | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Pistorius a été libéré sous caution le 22 février
Pistorius a été libéré sous caution le 22 février
©Reuters

Crime passionnel

Oscar Pistorius : sa petite amie aurait revu son ex deux jours avant le drame

La mort du mannequin pourrait être un crime passionnel.

Soupçonné d’avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp le 14 février, l’athlète sud-africain Oscar Pistorius est revenu dans l'actualité à cause d’un documentaire qui doit être diffusé par la BBC mardi 12 mars au soir. Dans ce documentaire, on apprend que le crime de Blade Runner pourrait être un "simple" crime passionnel et être dû à la jalousie… L’ex petite-ami de Reeva Steenkamp, Warren Lahoud, révèle ainsi aux documentaristes avoir été prendre un café avec la jeune femme deux jours avant le drame. Lahoud, dont la relation avec Reeva Steenkamp a duré cinq ans, raconte que le rendez-vous a été interrompu à deux reprises par des appels téléphoniques d’Oscar Pistorius.

Reeva Steenkamp, un mannequin sud africain, a été abattue de quatre balles par son compagnon, qui prétend l’avoir prise pour un cambrioleur.

C'est dans le même documentaire de la BBC que Mike Azzie, un proche de la famille, affirme qu’Oscar Pistorius est "un homme brisé […] au bord du suicide." Une affirmation qui a fait le tour du monde avant d'être démentie par l’oncle de Pistorius, Arnold. Amputé des deux jambes, l’athlète paralympique a été libéré sous caution en attente de son procès qui doit se tenir avant la fin de l’année.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !