Orages : 32 départements en vigilance orange | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Météo France a place 32 départements en vigilance orange en raison des orages
Météo France a place 32 départements en vigilance orange en raison des orages
©Reuters

Prudence

Orages : 32 départements en vigilance orange

Météo France met en garde contre les fortes pluies qui seront par endroit accompagnées de grêle et de vents violent.

Nouvel épisode orageux sur la France. En effet, dans l’après-midi et ce soir, de fortes pluies sont attendues sur le territoire. Ainsi, Météo France a placé 32 départements ont été placés samedi matin en alerte orange en raison d'orages accompagnés de grêle et de vent parfois violent, attendus dans l'après-midi et le soir (de 14h00 à 02h00).

Sont concernés :  l'Ain, l'Allier, l'Ardèche, l'Ariège, l'Aveyron, le Bas-Rhin, le Cantal, la Corrèze, la Côte d'Or, la Dordogne, le Doubs, le Gers, la Gironde, le Haut-Rhin, la Haute-Garonne, la Haute-Loire, la Haute-Saône, les Hautes-Pyrénées, le Jura, les Landes, la Loire, le Lot, le Lot-et-Garonne, la Lozère, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, le Rhône, la Saône-et-Loire, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Territoire de Belfort et les Vosges.

"La situation fortement orageuse d'été nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent", explique Météo France qui précise que "des pluies faiblement orageuses concernent actuellement le Limousin, l'Auvergne et le nord de l'Aquitaine."

Dans l'après-midi, "un premier épisode orageux marqué va concerner l'Auvergne, la région lyonnaise et la Franche-Comté. Dans la soirée, un deuxième épisode va se mettre en place sur le Sud-Ouest et se déplacer dans la nuit vers l'Auvergne, Rhône-Alpes, la Franche-Comté et le sud de l'Alsace", selon les prévisionnistes.

Ces derniers précisent que "ces orages seront parfois accompagnés de grêle et de violentes rafales de vent pouvant dépasser les 100 km/h.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !