One World Trade Center : la flèche de la tour a été posée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les ouvriers travaillant au One World Trade Center ont achevé ce vendredi la mise en place de la flèche de l'immeuble.
Les ouvriers travaillant au One World Trade Center ont achevé ce vendredi la mise en place de la flèche de l'immeuble.
©Reuters

Toujours plus haut

One World Trade Center : la flèche de la tour a été posée

Les ouvriers travaillant au One World Trade Center, sur le site des tours jumelles détruites lors des attentats du 11 septembre 2001, ont achevé ce vendredi la mise en place de la flèche du gratte-ciel.

Il s'agit désormais du plus haut gratte-ciel des Etats-Unis. Les ouvriers travaillant au One World Trade Center, sur le site des tours jumelles du WTC détruites lors des attentats du 11 septembre 2001, ont achevé ce vendredi la mise en place de la flèche de l'immeuble. Mesurant 408 pieds (environ 124 m), cette flèche pèse tout de même 758 tonnes, précise le site Métro.

Du haut de ses 541 mètres, le One World Trade Center dépasse désormais de 14 m la tour Willis de Chicago, mais reste beaucoup plus petit que certains immeubles du Moyen-Orient et d'Asie (le Burj Khalifa, situé aux Emirats arabes unis, culmine par exemple à 828 mètres de hauteur).

Anciennement baptisé la Freedom Tower (tour de la liberté), le One World Trade Center est l'un des buildings érigés sur les décombres des ex-Twin Towers, et aura vraisemblablement coûté plus de trois milliards de dollars (2,3 milliards d'euros), précise le site de France TV Info.

La hauteur du One World Trade Center, 1 776 pieds, est un clin d’œil historique à l'année 1776, date du déclenchement de la guerre d'indépendance des Etats-Unis contre la puissance coloniale britannique.

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !