OMC : l'Union européenne porte plainte contre les USA et la Chine suite aux taxes douanières | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
OMC : l'Union européenne porte plainte contre les USA et la Chine suite aux taxes douanières
©EMMANUEL DUNAND / AFP

Les USA et la Chine tremblent

OMC : l'Union européenne porte plainte contre les USA et la Chine suite aux taxes douanières

L'Union européenne vient donc de riposter dans l'épineux dossier des taxes douanières imposées par les Etats-Unis et l'administration Trump.

La Commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, a dévoilé la mesure de rétorsion de l'UE dans le cadre d'une conférence de presse vendredi à Bruxelles. L'Union européenne "porte plainte vendredi à l'OMC contre les Etats-Unis et la Chine". 

L'Union européenne a donc décidé d'agir contre la décision américaine d'augmenter les droits de douane sur l'acier et l'aluminium en provenance de l'UE. Cette mesure américaine est effective depuis le vendredi 1er juin.
L'UE dénonce également le "transfert injuste de technologie" des entreprises européennes actives en Chine. 

La déclaration de la Commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström

"Si les acteurs de ce monde ne respectent pas les règles, alors le système risque de s'effondrer. C'est pour cela que nous portons plainte aujourd'hui contre les Etats-Unis et la Chine devant l'OMC. Et cela démontre que nous ne choisissons aucun camp. Nous défendons un système multilatéral pour un commerce mondial fondé sur des règles. Et cela démontre également notre détermination à traiter les causes profondes des tensions actuelles dans le système commercial, mais nous devons le faire dans le cadre du système fondé sur des règles et de ses remèdes".
Washington et Pékin sont donc dorénavant prévenus. L'Union européenne a sorti l'arme judiciaire afin de contester l'augmentation des droits de douane sur l'acier et l'aluminium. Le spectre d'une guerre commerciale entre les Etats-Unis, la Chine et l'Europe risque d'affoler les marchés. 
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !